Actualités, bons plans, nouveautés, idées recettes... Ne ratez rien de l’univers Aux Petits Grains en parcourant notre blog, en vous abonnant à la newsletter ou en nous rejoignant sur Facebook.

Aux Petits Grains : une épicerie vrac en ligne qui déclare la guerre aux déchets inutiles

04 janvier 2019

Aux Petits Grains : une épicerie vrac en ligne qui déclare la guerre aux déchets inutiles

L'idée d'adopter un mode de vie zéro déchet vient souvent d'une prise de conscience : l’émotion à la vue d'une tortue étouffée par un sac plastique, une soudaine sensation d'étrangeté au moment de jeter une assiette en plastique - on ne jette pas nos assiettes en faïence, pourquoi jeter celles en plastique ? - ou tout simplement le sentiment désagréable de passer sa vie à descendre les poubelles. Et soudainement, on percute : des déchets, il y en a beaucoup trop sur la planète et, par extension, dans notre vieC'est cette prise de conscience qui a donné naissance à l'épicerie vrac en ligne Aux Petits Grains. C'est un sujet vaste et compliqué mais comme on n'a peur de rien, laissez nous vous expliquer comment on voit le zéro déchet chez Aux petits grains... 

Espèce d'homo detritus !

Retraçons donc, tels des archéologues des temps modernes, le cheminement de Pom - votre épicier chez Aux Petits Grains. J’imagine que si vous êtes en train de lire ces lignes, c’est que vous êtes un minimum concerné par l’écologie dans votre vie quotidienne : pas de douche de 30 minutes, ni de chauffage les fenêtres ouvertes, ni de voiture pour faire 50 mètres. C’est déjà très bien… Mais ceux qui ont le courage de calculer leur empreinte écologique avec WWFs’en rendront vite compte : ça ne suffit pas. 

Car le problème du siècle, c’est le déchet. Baptiste Monsaingon, jeune chercheur à l'Ifris, nous traite même d’homo detritus et a baptisé notre ère poubellocène supérieur. Car oui, nous sommes une véritable fabrique à déchet : nous produisons 518 kg par an et par personne de « déchets ménagers et assimilés »,selon l’Ademe et la Sdes. Avec un peu d'attention, on comprend vite de quoi sont composées nos poubelles : nos mouchoirs en temps hivernal, l'emballage de notre nouveau savon, une barquette de pâtes achetée pour midi, notre paquet de raisins secs, notre brosse à dents remplacée tous les trois mois, notre vieille éponge à vaisselle toute gluante, le cellophane qui a emballé ce reste de repas que, justement, plein de bonne volonté, on n'a pas jeté. Comment réduire tout ça ? C’est là qu’intervient Aux Petits Grains et la stratégie zéro déchet !

© Patrick Janicek / Flickr

Un peu de théorie : qu’est-ce que le zéro déchet et les 3R ?

Aux Petits Grains n'a rien inventé. Le mode de vie zéro déchet s’articule autour d’une méthode de base, les 3R: Réduire, Réutiliser, Recycler. Les 3R, ce sont trois questions que l'on peut se poser dans l'ordre à chaque acquisition - alimentaire ou autre :

  • Étape 1 : Réduire. Avant tout, tenter d'éviter la consommation de ressources de toutes sortes - et donc la potentialité que ces ressources deviennent déchets. On parle ici de refuser d'acheter quelque chose, mais aussi (et c'est là qu'Aux Petits Grains intervient) de refuser les emballages inutiles.

  • Étape 2 : Réutiliser. Vous avez un objet que vous n'utilisez plus. Posez-vous la question : à qui ou à quoi peut-il servir ? Vous pouvez détourner un objet (une tasse fendue se transforme en joli pot de fleur), composter des épluchures de légumes (qui nourriront votre jardin), ou le remettre dans le circuit de consommation, via les ressourceries par exemple.

  • Étape 3 : Recycler. C'est l'étape ultime, si vraiment votre objet est cassé et inutilisable. Dans ce cas là, il faut donc utiliser les filières adaptées.

Pourquoi mettre le recyclage en dernier ? D’abord parce que tout ne peut pas être recyclé : les plastiques notamment, sont l'enfer du recycleur. Mais surtout, les objets à recycler doivent être transportés, triés, transformés : tout ça demande une énergie folle. Le but du zéro déchet est donc aussi simple à énoncer que compliqué à mettre en œuvre au quotidien : éviter, dès le départ, les objets ou ressources qui vont rapidement devenir des déchets. 

Le plastique : l'ennemi numéro 1 du zéro déchet !

Dans la montagne de déchets que l'on produit chaque jour, un ennemi principal : le plastique à usage unique. Car contrairement au verre qui se recycle très bien, le plastique, on sait au mieux le décomposer en minuscules particules, qui s’infiltrent allègrement dans les sols, dans l’eau et dans l'air, jusqu’à nous empoisonner totalement (à ce sujet, on vous conseille vivement de lire Le 1 consacré au plastique). De toute façon, les filières sont peu efficaces. Nathalie Gontard, directrice de recherche à l'INRA, le souligne dans Le 1 : « En Europe, 40% des ces déchets [plastiques] sont dispersés de manière incontrôlée dans notre environnement, 30% sont enfouis, 15% sont incinérés et 15% collectés pour être recyclés. Et sur ces 15%, seule une petite minorité pourra être recyclée en circuits fermés […] En réalité, seuls 4 à 5% des plastiques que nous consommons entrent aujourd’hui effectivement dans un processus de recyclage ». Flippant, non ? D’autant que, manque de bol pour nous, pauvres petits homo detritus : le plastique, il y en a à peu près partout. Et notamment dans nos emballages alimentaires. Mais pas de panique : Aux Petits Grains et son épicerie vrac zéro déchet sont là !

 


La consigne, une idée révolutionnaire d’Aux Petits Grains… Qui date de 1799 !

Un jour d'automne (bon, je ne sais plus en quelle saison c'était, mais ça sonne bien « un jour d'automne »), votre épicier Pom a eu une idée révolutionnaire : réhabiliter la consigne pour les épiceries vrac. Une manière de résoudre une absurdité : plutôt que de jeter un contenant à chaque fois qu’on achète un kilo de riz, autant le réutiliser pour le prochain kilo de riz. Simple. Basique. A l’ère de l’« addiction au plastique » (c’est pas moi qui le dit, c’est Nathalie Gontard), ça a l’air complètement dingue, mais figurez vous que d’après Wikipédia, le concept de l'emballage consigné aurait été inventée… en 1799 à Dublin !

Le plus d'Aux Petits Grains : léger, pratique, livré à domicile !

Aux Petits Grains n'a pas inventé l'épicerie vrac. Par contre, comme Pom est un bonhomme très occupé mais à l'esprit relativement pratique, il a considéré un problème qui se pose souvent quand on achète en épicerie vrac : l’obligation de trimballer ses pots (en verre, bien sûr) de son domicile à son travail puis à son épicerie qui se trouve, bien sûr, à l’autre bout de la ville. Et qu'on est en vélo. Et qu'il pleut. En terme de praticité et de fluidité, on fait mieux… Du coup, Pom a inventé l'épicerie vrac en ligne Aux Petits Grains, avec consigne et livraison à vélo. Plusieurs avantages :

  • Comme c’est une épicerie en ligne, vous avez le choix d’être livré où vous voulez, chez vous, chez votre meilleure copine ou dans un point relais qui vous arrange.

  • Les contenants (sacs en tissus ou bocaux en plastique) sont consignés et fournis avec le produit. Vous n’aurez qu’à les ramener la prochaine fois. Comme ce n'est pas du verre, c'est presque aérien sur votre épaule.

  • Et, cerise sur ce gâteau non-emballé, vous êtes livrés à vélo : vous ne générez aucune émission CO2 en vous facilitant la vie. Et puis, plus votre commande est importante, plus Pom d'Aux Petits Grains économise en séances de sport. Tout bénef, pour tout le monde.

Le plastique, c'est quand même fantastique… Pour pouvoir vous livrer à vélo !

On vient de vous faire un laïus interminable sur le plastique... Et on s’en sert quand même. Alors certes, le plastique à usage unique est un fléau, mais si on le réutilise (souvenez vous des 3R !), c’est déjà mieux. Et surtout, comme Aux Petits Grains vous livre à vélo, il a fallu prendre en compte le poids du contenant, et sa solidité : là-dessus, le plastique est franchement imbattable. Alors en attendant que nos scientifiques trouvent une matière aussi recyclable que le verre et aussi légère et solide que le plastique, on est bien obligé de continuer à l’utiliser.


Ballade dans le champ de Plaine et Val, le fournisseur des lentilles vendues sur Aux Petits Grains. © JD / Aux Petits Grains

La philosophie Aux Petits Grains : vers le zéro déchet du champ à l’assiette

Mais à Aux Petits Grains, on ne se contente pas de réduire les emballages que l'on donne aux consommateurs. C'est aussi une autre vision de l'épicerie, où les fournisseurs sont - au maximum - des gens du coin, sensibles au zéro déchet, qui essaient de l'appliquer dans leur production : en réduisant ou réutilisant l'énergie ou les matériaux utilisés pour la production, en optimisant le transport, en choisissant des contenants réutilisables aussi pour le transport en gros… 

Concrètement, ça veut dire que Pom connait personnellement ses fournisseurs : Valentin, le savonnier, lui file ses produits autour d'un café, tandis que le café vient du torréfacteur installé juste à côté d'Aux Petits Grains (on vous les présentera dans un prochain article). Ça veut dire aussi que Pom et ses fournisseurs tendent ensemble vers une logique zéro déchet du champ à l'assiette, mais se heurtent parfois à des difficultés d'hygiène ou de normes : c'est le cas du problème des consignes sur les bouteilles de bière (qu'on vous racontera ça bientôt, patience !). Le travail de l'épicier est donc aussi un travail de réseau et de réflexion globale sur le zéro déchet... Pour construire, petit à petit, une filière de produits locaux, de qualité, et qui ne produisent aucun déchet du champ à l'assiette.

Une épicerie zéro déchet : un idéal à améliorer sans cesse

Voilà donc d’où est venue l'idée d'épicerie vrac en ligne Aux Petits Grains et de la consigne. Le but est de proposer une solution d'épicerie vrac en ligne qui transforme les courses en un geste aussi simple que sympa pour la planète.

Mais ce qui est chouette dans le zéro déchet, c’est que son côté expérimental le rend - justement - ouvert à toutes les expérimentations : libre à vous de suggérer des idées ou de poser vos questions en commentaire… On se fera un plaisir de vous répondre !

L'E-Picerie

Retrouvez l’intégralité de nos produits et passez commande directement en ligne depuis notre e-picerie.

Commander

Newsletter

Ne ratez rien de notre actualité en vous abonnant à notre newsletter !

Facebook