Actualités, bons plans, nouveautés, idées recettes... Ne ratez rien de l’univers Aux Petits Grains en parcourant notre blog, en vous abonnant à la newsletter ou en nous rejoignant sur Facebook.

Valentin, fabricant de savons zéro-déchets

18 janvier 2019

Valentin, fabricant de savons zéro-déchets

Valentin Michel, 23 ans, est le fabricant des savons « Nous le savons » que nous vendons chez Aux Petits Grains. Passé de petit chimiste curieux à savonnier expérimenté en quelques années, son but est surtout de produire des objets utiles, sans générer trop de déchets, et en mettant plein de bonnes choses dedans. Laissez vous emporter par l'histoire pleine de poésie de votre savonnier !

On peut avoir envie de fabriquer ses propres produits pour plein de raisons : pour maitriser ce qu’il y a dedans (pour éviter les substances susceptibles de vous faire pousser un troisième oeil), pour privilégier les produits locaux et sans intermédiaires (éviter que votre savon ait plus voyagé sur sa courte vie que vous depuis que vous êtes né), mais aussi, comme Valentin, pour récupérer de l’autonomie : « La première fois que j'ai essayé de faire du savon et que j'ai réalisé que j'avais répondu moi-même à un besoin que j'avais au quotidien, ça m'a fait prendre conscience de la satisfaction qu'on peut avoir à faire les choses soi-même : tu sais ce qu'il y a dedans, tu sais comment c'est fait... »

La belle histoire du savonnier de Noël

Tout commence comme un conte de Noël. Nous sommes le 11 novembre 2015, dans le salon de Valentin. C'est férié, il pleut, Noël approche, et il est fauché comme un étudiant en bio - c'est d'ailleurs ce qu'il est. Avec sa copine, ils discutent de Noël : « Elle m'a donné l'idée de faire des cadeaux faits mains, pour une fois, parce que ça coûte moins cher, ça a plus de sens...» L'idée lui plait bien. Valentin est un scientifique : autant se lancer dans la chimie... Et faire ses savons. Après analyse fine de tutoriels Youtube, il court au magasin du coin pour s'équiper en soude et huile d'olive... « Après ça, j'ai mis ma blouse de TP, et je me suis lancé ! ». Le premier test est concluant. Non seulement les savons sont réussis, mais c'est surtout son âme de petit chimiste qui jubile : « C'est magique : ça créé de la chaleur, ça devient dur au fur et à mesure que tu mixes... »

Et voilà comment commence une aventure de savonnier : avec de l'huile, de la soude et surtout beaucoup de curiosité. Entre 2015 et aujourd'hui, la curiosité reste mais Valentin a bien avancé : il a désormais une entreprise de production de savons, Nous le Savons, et écoule désormais ses produits dans les marchés, les magasins bio, les AMAP... Et des épiceries en ligne comme Aux Petits Grains !

Savonnier pro 2.0

Si Valentin a commencé les savons un peu par hasard, c'est désormais un savonnier pro : il connait par cœur le procédé de saponification à froid, me parle en vrac « d'étape de la trace », de réaction chimique et de quantité de soude. Mais il m'impressionne aussi par sa connaissance des propriétés de chaque ingrédient qu'il utilise, plus ou moins hydratant, exfoliant, dégraissant, odorant, colorant...

S'il pratique un métier vieux comme le monde, c'est un savonnier 2.0 : tout ce qu'il sait vient d'un mélange d'Internet, d'expériences dans sa cuisine... Et de retours d'utilisateurs de ses savons : son truc, c'est de chercher sans cesse de nouvelles idées pour répondre aux besoins. Il s'est par exemple investi plusieurs semaines pour trouver une recette de shampoing solide adaptée aux cheveux gras – à tester ici !

Un savon local, pleins d'amour et de bonnes choses (♥)

Comme pas mal de fournisseurs d'Aux petits grains, Valentin fait partie de cette jeune génération qui a fait des hautes études... Mais qui plaque tout pour faire quelque chose d'utile - voire salvateur - pour la planète. Valentin produit des savons avec une vision globale de leur impact écologique : non seulement l'emballage est réduit au strict minimum et la livraison faite à vélo, mais il choisit aussi chaque ingrédient avec soin, cherchant une bonne qualité (la plupart de ses ingrédients sont bio), un minimum de transport (ingrédients locaux) ; et si ce n'est pas possible, il cherche au moins à connaître les producteurs et les conditions de production (ingrédients équitables).

Ainsi, il m'explique que 45% de ses huiles proviennent des champs du cousin de son père : « Il est agriculteur en bio. Il cultive plein de choses : tournesol, colza, chanvre, cameline, … J'ai orienté mes recettes autour de ces ressources, parce que je sais comment il travaille... J'y vais et je peux presser mes huilles moi-même à froid. »

Pour certains ingrédients, il considère que chercher la meilleure solution en terme de qualité et de transport fait partie de son métier. Par exemple, trouver du beurre de karité local est impossible, mais l'acheter en circuit court, si : il va bientôt rencontrer son fournisseur au Burkina Faso, pour évaluer les conditions de production et avoir une relation directe à son fournisseur. Pour d'autres ingrédients, la solution la plus éthique serait de les éviter : il m'explique par exemple qu'il expérimente actuellement des recettes pour trouver un équivalent local à l'huile de coco.

Le zéro-déchet, d'abord une histoire de proximité... Humaine !

Au final, le savon que vous utilisez est plein de bonnes choses : de l'huile faite maison, un maximum de produits locaux ou équitables, le tout produit (avec beaucoup amour) dans le petit local de Valentin. De son atelier en Belledonne, à vous qui chantonnez en vous savonnant sous la douche, il y a un trajet en vélo, une rencontre dans un café avec Pom (votre épicier d'Aux Petits Grains), et des savons échangés entre deux blagues.

C'est parfois aussi simple que ça, réduire ses déchets : plus qu'une grosse logistique, une épicerie vrac en ligne nécessite surtout des rencontres entre gens curieux, motivés pour réduire leur impact sur la planète, et pleins d'idées et d'énergie. Au final, ce que montre l'histoire de Valentin, c'est que le secret d'un savon de qualité ne se trouve pas seulement dans les compétences techniques du savonnier, mais aussi dans sa capacité à trouver les solutions les plus écologiques pour le produire.

Vous pouvez acheter les savons « Nous le savons » dans la rubrique « produits d'hygiène »

En savoir plus : participez à un atelier de fabrication de savons !

Participez à un atelier de fabrication de savons avec Valentin ! Ca se passe au restaurant Voisin(e)s à Grenoble, et vous trouverez les dates et horaires des futurs ateliers sur le site du restaurant : Voisin(e)s. Et on annonce ausis les prochains ateliers sur la page Facebook d'Aux petits grains !

L'E-Picerie

Retrouvez l’intégralité de nos produits et passez commande directement en ligne depuis notre e-picerie.

Commander

Newsletter

Ne ratez rien de notre actualité en vous abonnant à notre newsletter !

Facebook